Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 20:30

Cette image résume ce que les hommes pensent de nous, parfois :

 

Quand la femme ergote, ne jamais croire que vous allez la comprendre du premier coup ! Elle dit rouge pour dire rose, elle parle de sa copine pour parler d'elle, elle parle d'une histoire qui est arrivée pour vous tester, elle parle de son passé pour s'excuser de ce qu'elle est, elle parle de voiture parce que ça pourrait vous intéresser, elle parle de cul pour vous tester, elle parle de fringues pour vous paumer, elle parle, elle parle, elle distille des informations, elle se plait à rebondir d'un sujet à son contraire, elle use de paradoxes pour voir si vous suivez. Elle parle pour voir si vous l'écoutez, of course. Mais pas que ! Elle parle pour voir si vous la comprenez, si vous n'êtes pas dupe de sa fausse allégresse, de sa fausse naïveté, si vous êtes capable de déshabiller ses mots avant de pouvoir lui ôter ses vêtements. Elle parle pour vous passer des messages, subliminaux certes, mais bien emballés.

Au fond elle serait touchante si vous débranchiez le son.

 

Parce que touchante elle l'est si vous remarquez son inventivité à ne pas être touchée, son air de se battre contre elle-même, sa superficialité à parler de sujets profonds, sa rougeur sous le fond de teint. Elle parle pour se connaître elle-même (trop dingue, l'envoyer chez le psy), elle parle pour rencontrer quelqu'un qui la reconnaîtrait (trop flippante), elle parle pour vous aider à créer une complicité (trop généreuse).

Elle aimerait parler à coeur ouvert, mais soudain elle a le coeur qui s'emballe et elle a peur que son coeur saigne, plutôt crever que repasser sur le billard pour un double pontage, alors elle emballe son coeur de boyaux de mots, de graisses de phrases, de vaisseaux de ponctuation et de la peau d'une histoire. 

Elle aimerait parler comme un livre, mais elle parle à tort et à travers.

Elle aimerait parler comme elle écrit, mais elle parle des couleurs comme un aveugle.

Elle aimerait parler juste, mais elle parle à un mur, vous, Monsieur !

 

Alors fuyez (vous n'êtes pas suffisamment armé) ou munissez-vous d'un bon ami traducteur et utilisez vos années de pratique (en commençant par votre mère), même si, à tous les coups, vous ferez des fautes d'interprétation qui vous vaudront les foudres féminines, les haussements d'épaules désenchantés, les battements de cils humidifiés. Oui la femme incomprise est une tragédienne. 

Sachez aussi que la femme elle-même ne sait pas ce qu'elle raconte, ni où elle veut en venir (elle me fait marrer parfois), mais une chose est sûre, elle est partie et elle risque de ne pas s'arrêter en si bon chemin (putain, où est ce putain de frein? tu as dépassé les limites de vitesse et tu vas le regretter grave). D'ailleurs, si elle s'arrête de parler, c'est mauvais, très mauvais signe pour vous, messieurs ! Femme qui ne parle plus, femme à qui on a déplu.

- "Chérie, tu ne parles plus, tu fais la gueule ?" - "Non &&**$$"  

Veuillez comprendre : "Evidemment que je fais la gueule ! Mais je ne te dirai pas pourquoi parce que tu m'énerves, parce que tu ne comprends rien à rien, parce que je suis une incomprise, parce que d'abord tu le sais très bien et tu fais comme si tu savais pas, parce que j'ai tout fait pour tout te montrer et toi, t'as rien vu, espèce de sale *$ù^$^*&#é des cavernes, parce que je vais appeler ma copiiiiiiine de toute façon, parce que je sais même plus pourquoi je fais la gueule !!!!"

 

Homme inconscient, si vous avez les couilles de lui demander ainsi, il va vous falloir de l'adresse et du talent pour réussir à faire reparler celle qui avant vous soûlait. Mais justement, peut-être qu'il vaut mieux la laisser dans ce silence, enfin peinard finalement ! N'est-ce pas?

 

Quant à vous, mesdames, êtres de mauvaise foi, habiles de paroles, apeurée par la sincérité, et si vous appreniez à dire rose pour dire rose tout simplement. "Impossible!" dites-vous? Mais si, voyons, prenez exemple sur ce que disent les hommes car il est bien connu que ces êtres si virils sont toujours transparents à comprendre !

Tiens, ça me donne une idée pour un prochain article : "Les comprendre"

 

 

osez_1.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
Published by 100sens - dans Anecdotes
commenter cet article

commentaires

Hortense PARENT 22/07/2013 12:58


j'aime ton article...

100sens 22/07/2013 16:44



Merci ! 



  • : Le blog de 100sens
  • : mes 100 impressions en tous SENS avec bon sens, au sens propre comme au figuré : sens de l’art, sens de la réplique, sens de l’absurde, sens de l’étonnant, sens de l’humour, sens de l’anecdote.
  • Contact

16175.jpg

compartiment-c-voiture-193-edward-hopper-1938-collection-i-

 

786qk2.jpg

 

Boticelli1.jpg

 

10bacch1.jpg

 

  Gustav Klimt Portrait of Emilie Floge 1902