Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2012 4 26 /07 /juillet /2012 19:00

Plus lyrique est la vie avec la musique de Laurent Voulzy.

Une vie pleine de panache, de lyrisme, de romantisme, de douceur, de lumière, d'esthétisme.

Ecouter sa musique, dans son bain,  sur la route, dans sa voiture, au soleil couchant, c'est conduire sa vie avec élégance sur une route pleine de bienveillance.

 

Juste un coup de gueule sur un détail... Pourquoi ce clip montre-t-il encore et toujours de belles femmes, si jeunes, qui doivent avoir le tiers de son âge (mais pas loin du mien, oh oui, prends-moi Laurent !!) !?? Pourquoi il ne peut pas dire "c'était déjà toi?" à une femme de 60 ans ? Ce serait aussi beau et romantique s'il y avait des femmes d'âge mûr dans ce clip... Et juste pour ma logique (elle est très énervée ma logique là), je tiens à faire remarquer que si "ça fait longtemps que tu l'aimes", alors elle ne peut pas avoir 20 ans !!?? CQFD

 

"Il y a longtemps, longtemps que je t'aime"
Mais c'est pas possible ! Là il nous fait le coup du "je t'attendais, je t'aimais sans te connaître". Certes, c'est bô et qui ne l'a pas pensé un jour au début d'une rencontre. Mais c'est juste pas possible, les mecs, les filles, ouhou, réveillez-vous !! Si on ne l'a pas rencontré avant, c'est que :

- soit il/elle n'était pas né(e), rapport à ses 20 ans

- soit il/elle était moche, adolescence oblige

- soit tu n'étais pas assez riche, donc il/elle ne s'intéressait pas encore à toi

- soit tu étais moche, donc idem item précédent

- soit il/elle se cachait dans une forêt

- soit il/elle avait autre chose à faire que de roucouler avec ou sur du Voulzy !

 

"Où que j'aille, où que j'aille, je parle de toi"

Oh non, trop relou, typique du mec qui soûle tout le monde avec une meuf qu'il ne connait même pas, mais qu'il va bientôt rencontrer sûr de sûr ! Au risque des vannes de bons potes bourrés d'humour : "ouais ta meuf, c'est comme ton talent, elle existe même pas!"

 

Sur ce, je vous laisse, je vais la réécouter pour de vrai... Ah - soupir de plénitude - il me fait tellement rêver ce Voulzy avec "ce rêve je ne peux m'en lasser". Oh oui, sussure-moi encore tes paroles.

J'ai le sens du romantisme, que voulez-vous...

 

 

video_479_vignette.jpg

 

 

Et ce grand vide là dans mon cœur
Et ce désir infini d'âme sœur
Quand je faisais la tête ailleurs
Danser des polissonnes
Sur Avalon
Ah c'était déjà toi
Déjà toi
Car le rêve que je rêvais
Et cette image que j'imaginais
I was living in another space
And my tears every night
Sad and alone
It was already you
Déjà toi
Il y a longtemps, longtemps que je t'aime
In the night I dream you whisper my name
Où que j'aille, où que j'aille, je parle de toi
Justify, justify, my dream, my dream
Come around
And your silence here in my heart
We are so close and so far apart
Ce rêve je ne peux m'en lasser
Tu viendrais m'enlacer
Sur Avalon
Ce sera déjà toi
Already you
Il y a longtemps, longtemps que je t'aime
In the night I dream you whisper my name
Où que j'aille, où que j'aille, je parle de toi
Justify, justify, my dream, my dream
Come around
Il y a longtemps, longtemps que je t'aime
In the night I dream you whisper my name
Où que j'aille, où que j'aille, je parle de toi
Justify, justify, my dream, my dream
Come around
Où es-tu ?
Where are you ?
M'entends-tu ?
Who are you ?
Oh mon amour
My love
Où que j'aille, où que j'aille, je parle de toi
Où es-tu
Où que j'aille, où que j'aille, je parle de toi
Who are you
Where are you
Il y a longtemps, longtemps que je t'aime
In the night I dream you whisper my name
Où que j'aille, où que j'aille, je parle de toi
Justify, justify, my dream, my dream
Come around
Il y a longtemps, longtemps que je t'aime
In the night I dream you whisper my name
Où que j'aille, où que j'aille, je parle de toi
Justify, justify, my dream, my dream
Come around
...

 

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by 100sens - dans Paroles & Music
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de 100sens
  • : mes 100 impressions en tous SENS avec bon sens, au sens propre comme au figuré : sens de l’art, sens de la réplique, sens de l’absurde, sens de l’étonnant, sens de l’humour, sens de l’anecdote.
  • Contact

16175.jpg

compartiment-c-voiture-193-edward-hopper-1938-collection-i-

 

786qk2.jpg

 

Boticelli1.jpg

 

10bacch1.jpg

 

  Gustav Klimt Portrait of Emilie Floge 1902