Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 18:30

Une chanson chouette

Qui a le mérite d'être honnête

On est comme Alex Beaupain

Egocentriques et vilains

Ni Noé, ni refuge

Après moi le déluge

Comme si on était indispensable

Comme si, sans nous, la vie était impensable

 

Alex-Beaupain-alexbeaupainfredericstucin.jpg

625431_434826059929308_308534467_n.jpg

alex-beaupain-apres-moi-le-deluge-single.jpg

 

Je t'attends, tu t'étends

Sur un autre sujet

Que moi

Je t'espère, je te perds

Comme un objet, un an

Et un mois

 

J'apprends que tu t'éprends

D'un plus grand, d'un plus beau

Pourquoi ?

Je t'écoute, ça me coûte

Me dire combien c'est chaud

Dans ses bras

 

[Refrain]

Je sais c'est moi qui t'ai

Quitté, mais toi qui t'es

Pour penser qu'après moi

L'herbe repoussera ?

Après moi je veux

Qu'on soit malheureux

 

Je sais c'est moi qui t'ai

Quitté, mais toi qui t'es ?

Ni Noé ni refuge

Après moi le déluge

Après moi la pluie

Sauve qui peut la vie

Et puis fini

 

Je m'ébats, tu t'en bats

Peut-on tomber plus bas

Que ça ?

Je te cherche, tu te perches

C'est assez de jouer

A chat

 

Je t'appelle, tu m'épelles

F-I-C-H-E moi

La paix

Je t'implore, tu déplores

D'avoir cédé une fois

Plus jamais

 

Ni Noé ni refuge

Après moi le déluge

Ni Noé ni refuge

Après moi le déluge

 

Je sais c'est moi qui t'ai

Quitté, mais toi qui t'es

Pour penser qu'après moi

L'herbe repoussera ?

Après moi je veux

Qu'on soit malheureux

 

Ni Noé ni refuge

Après moi le déluge

Après moi le déluge

Après moi le déluge

Après moi le déluge

 


 
Repost 0
Published by 100sens - dans Paroles & Music
commenter cet article
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 00:15

Comme le dit Guillaume Fédou,

 

3700551743827.jpg

 

L'Apocalypse, la fin du monde, c'est super

Nous permet de prendre donc un autre verre

De profiter de nos sens sans rien en avoir à faire

De nous abandonner à terre

D'ouvrir nos lèvres, nos lips

A l'univers des possibles

Que nous offre l'Apocalypse

Et de prendre encore un dernier verre... de kif

410595904_640.jpg 

 

 

 

Guillaume fedou

 

 

 

 

Repost 0
Published by 100sens - dans Paroles & Music
commenter cet article
22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 23:28

Page-011-1024x720 

 

Un clip fabuleux

comme une fable

Un chanteur malicieux

Des rimes affables

Un humour un peu cynique

Un chanteur au timbre masculin

Une déclaration unique

Qui lui promet des câlins

Sous la couette de soie

Merci Guillaume pour cela, il n'y a que toi !

 

341197631_640.jpg

 

Paroles :

La nuit je rêve de prendre Rome

Dans mes bras d’homme

Il n’y a que toi

La nuit j’explore d'autres trésors

Mais sur mon corps

Il n’y a que toi  

La nuit j’inquiète

Cours les gazettes

Mais sous la couette

Il n’y a que toi 

La nuit j’offense

des gens immenses

pour ma défense

il n’y a que toi  

La nuit je rose

métamorphose

mais pour ma dose

il n’y a que toi 

La nuit je donne

sans méthadone

mais au point phone il n’y a que toi  

La nuit je frite ceux qui m’évitent

mais dans ma fuite il n’y a que toi 

La nuit je mange des plats étranges

mais sous ta frange il n’y a que toi  

On a la nuit en face de nous

mais comme un fou je ne vois que toi  

On est cerné pas les ténébres

mais de célèbre il n’y a que toi  

Partout il y a ces gens immondes

mais dans mon monde il n’y a que toi 

Partout triomphe la fatigue

Mais hors du vide je ne vois que toi 

La nuit est brève je me relève

mais dans mon rêve il n’y a que toi  

La nuit magique service public

Comme Assedic il n’y a que toi …


Repost 0
Published by 100sens - dans Paroles & Music
commenter cet article
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 12:34

Evidemment, cet article a tout son sens et ne nécessite pas une explication de texte.

Lisez juste les paroles, sublimes.

 

DOMA2-360x342.jpg     

   

 

 

 

Dominique A
Album: La musique

Paroles:

J'ai tout essayé
J'ai pas trouvé le sens
J'ai marché dans les rues
J'ai écrit, j'ai aimé
J'ai voyagé, j'ai cru
J'ai nié des évidences
J'ai nagé nu
Mais désolé
J'ai pas trouvé le sens.

J'ai pas envie d'sauter
J'ai pas envie d'une balle
Je préfère exister
Même si c'est pour que dalle;
J'aime bien respirer
J'aime bien me sentir sale
J'aime avoir de la chance
Et me faire embrasser
Mais bien sûr si j'y pense
Tout ça n'a pas grand sens.

Aujourd'hui, braderie:
J'offre tout ce que j'ai
Je donne tous mes objets
Mes souvenirs aussi
Contre un sens à ma vie
Même un qui a fait son temps
Même un peu décevant
Même que pour les vacances
Même que le temps d'une danse.

J'ai tout essayé
J'ai pas trouvé le sens
On dit que pour beaucoup
C'est la même béance.
En ont-ils tous conscience
Tout le temps ou par à coups?
Peut-être fallait-il
Le commander à la naissance
Avec un peu de chance
Nos parents y ont pensé pour nous.

Peut-être y a-t-il encore un sens
Qui attend que j'aille le chercher
Sagement à la maternité
Un qui a son box aux urgences.
Peut-être ne suis-je pas né
Peut-être ne suis-je qu'absence
Tant que ne m'est pas donné
Le sens
...

Repost 0
Published by 100sens - dans Paroles & Music
commenter cet article
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 00:10

Pour vous

Pour tous nos potes

Pour les vraies copines et les nouvelles

Pour votre soutien, votre amitié, vos belles paroles

Pour votre énergie, vos remarques

Pour nos délires, nos espoirs, nos doutes

Pour cette drôle de vie qui nous attend

Merci d'être là...

 

Pour lui

Qui a sûrement fait le tour de ma drôle de vie

Qui a des idées dans la tête et se pose des questions

Mais si on sait que l'on mène la vie que l'on aime

ça nous aidera et on fera ce qu'on a envie

Car on est partis tous les deux pour une drôle de vie

 

 

Tu m'as dit que j'étais faite pour une drôle de vie
J'ai des idées dans la tête et je fais c'que j'ai envie
Je t'emmène faire le tour de ma drôle de vie
Je te verrais tous les jours dis, j'te pose des questions
Qu'est-ce que tu diras et si je te réponds
Qu'est-ce que tu diras si on parle d'amour
Qu'est-ce que tu diras ?

Si je sais que tu mènes la vie que tu aimes
Au fond de moi me donne tous tes emblèmes
Me touche quand même du bout de tes doigts
Même si tu as des problèmes
Tu sais que je t'aime ça t'aidera
Laisse les autres te faire des drôles de poèmes
Et viens avec moi

On est partis tous les deux pour une drôle de vie
On est toujours amoureux et on fait ce qu'on a envie
Tu as sûrement fait le tour de ma drôle de vie
Je te demanderai toujours si je te pose des questions
Qu'est-ce que tu diras et si je te réponds
Qu'est-ce que tu diras si on parle d'amour
Qu'est-ce que tu diras ?

Si je sais que tu mènes la vie que tu aimes
Au fond de moi me donne tous tes emblèmes
Me touche quand même du bout de tes doigts
Même si tu as des problèmes
Tu sais que je t'aime ça t'aidera
Laisse les autres te faire des drôles de poèmes
Et viens avec moi
Et si je sais que tu mènes la vie que tu aimes
Au fond de moi...

 

 

 

 


 

 

 

 

Repost 0
Published by 100sens - dans Paroles & Music
commenter cet article
26 juillet 2012 4 26 /07 /juillet /2012 19:00

Plus lyrique est la vie avec la musique de Laurent Voulzy.

Une vie pleine de panache, de lyrisme, de romantisme, de douceur, de lumière, d'esthétisme.

Ecouter sa musique, dans son bain,  sur la route, dans sa voiture, au soleil couchant, c'est conduire sa vie avec élégance sur une route pleine de bienveillance.

 

Juste un coup de gueule sur un détail... Pourquoi ce clip montre-t-il encore et toujours de belles femmes, si jeunes, qui doivent avoir le tiers de son âge (mais pas loin du mien, oh oui, prends-moi Laurent !!) !?? Pourquoi il ne peut pas dire "c'était déjà toi?" à une femme de 60 ans ? Ce serait aussi beau et romantique s'il y avait des femmes d'âge mûr dans ce clip... Et juste pour ma logique (elle est très énervée ma logique là), je tiens à faire remarquer que si "ça fait longtemps que tu l'aimes", alors elle ne peut pas avoir 20 ans !!?? CQFD

 

"Il y a longtemps, longtemps que je t'aime"
Mais c'est pas possible ! Là il nous fait le coup du "je t'attendais, je t'aimais sans te connaître". Certes, c'est bô et qui ne l'a pas pensé un jour au début d'une rencontre. Mais c'est juste pas possible, les mecs, les filles, ouhou, réveillez-vous !! Si on ne l'a pas rencontré avant, c'est que :

- soit il/elle n'était pas né(e), rapport à ses 20 ans

- soit il/elle était moche, adolescence oblige

- soit tu n'étais pas assez riche, donc il/elle ne s'intéressait pas encore à toi

- soit tu étais moche, donc idem item précédent

- soit il/elle se cachait dans une forêt

- soit il/elle avait autre chose à faire que de roucouler avec ou sur du Voulzy !

 

"Où que j'aille, où que j'aille, je parle de toi"

Oh non, trop relou, typique du mec qui soûle tout le monde avec une meuf qu'il ne connait même pas, mais qu'il va bientôt rencontrer sûr de sûr ! Au risque des vannes de bons potes bourrés d'humour : "ouais ta meuf, c'est comme ton talent, elle existe même pas!"

 

Sur ce, je vous laisse, je vais la réécouter pour de vrai... Ah - soupir de plénitude - il me fait tellement rêver ce Voulzy avec "ce rêve je ne peux m'en lasser". Oh oui, sussure-moi encore tes paroles.

J'ai le sens du romantisme, que voulez-vous...

 

 

video_479_vignette.jpg

 

 

Et ce grand vide là dans mon cœur
Et ce désir infini d'âme sœur
Quand je faisais la tête ailleurs
Danser des polissonnes
Sur Avalon
Ah c'était déjà toi
Déjà toi
Car le rêve que je rêvais
Et cette image que j'imaginais
I was living in another space
And my tears every night
Sad and alone
It was already you
Déjà toi
Il y a longtemps, longtemps que je t'aime
In the night I dream you whisper my name
Où que j'aille, où que j'aille, je parle de toi
Justify, justify, my dream, my dream
Come around
And your silence here in my heart
We are so close and so far apart
Ce rêve je ne peux m'en lasser
Tu viendrais m'enlacer
Sur Avalon
Ce sera déjà toi
Already you
Il y a longtemps, longtemps que je t'aime
In the night I dream you whisper my name
Où que j'aille, où que j'aille, je parle de toi
Justify, justify, my dream, my dream
Come around
Il y a longtemps, longtemps que je t'aime
In the night I dream you whisper my name
Où que j'aille, où que j'aille, je parle de toi
Justify, justify, my dream, my dream
Come around
Où es-tu ?
Where are you ?
M'entends-tu ?
Who are you ?
Oh mon amour
My love
Où que j'aille, où que j'aille, je parle de toi
Où es-tu
Où que j'aille, où que j'aille, je parle de toi
Who are you
Where are you
Il y a longtemps, longtemps que je t'aime
In the night I dream you whisper my name
Où que j'aille, où que j'aille, je parle de toi
Justify, justify, my dream, my dream
Come around
Il y a longtemps, longtemps que je t'aime
In the night I dream you whisper my name
Où que j'aille, où que j'aille, je parle de toi
Justify, justify, my dream, my dream
Come around
...

 

 


 
Repost 0
Published by 100sens - dans Paroles & Music
commenter cet article
22 juillet 2012 7 22 /07 /juillet /2012 20:00

C'est Lou Doillon qui chante "I See You, I.C.U."

 

Ca sent le vécu de l'absence, l'errance d'une promenade sans trop savoir où on va, les cafés parisiens, les gares, la foule, les rues qui se traversent, les silhouettes qui interfèrent aux souvenirs.

Ces souvenirs qu'on n'a pas réclamés et nous sont évoqués par la simple vue d'un étranger : cet étudiant qui remet ses lunettes, cette grand-mère aux cheveux blancs qui traverse, ce petit garçon ébouriffé, cette belle fille qui éclate de rires, cet homme en costard à l'air pressé, ce petit vieux aux bras croisés dans le dos, cette petite fille timide...

 

C'est l'inconscient qui refait chier

Même après des années

Sa voix est douce et torturée

Les mots sont répétés

Comme elle, on est obsédés

Obsédés par cette image de quelqu'un

Quelqu'un qui est si loin

Qu'avec une seule pensée revient

Et vous le voyez dans tous ces étrangers

Pourquoi là, pourquoi en ce jour?

Vos sens vous jouent des tours

Un jour ce tourment fait sourire

Le deuil est fait, ce n'est qu'un souvenir

Qui se projette à notre vue

L'image, elle, n'est pas perdue

 

Now I see you, in every bar, in every cab that goes by, and the strangers, at every crossroads, in every bar. 

 

Lou-Doillon-ICU-clip-officiel.jpg

 

 


 
Repost 0
Published by 100sens - dans Paroles & Music
commenter cet article
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 20:06

Petite chanson charmante

Claire Denamur chante 

Le Prince Charmant

Dont on nous parle

Dans les Contes de fée

Qui se transforme en batracien

Elle est charmante, jolie, fraîche et color block

Une princesse d'aujourd'hui en bloc

 

 

 

 

 

Claire Denamur "Le Prince Charmant"

 

 

Repost 0
Published by 100sens - dans Paroles & Music
commenter cet article
17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 20:31

Bang Bang Bang il nous faut du courage !

Pour encaisser les coups de rage

Un clip Tarantinesque

 

Claire Denamur "Bang Bang Bang"

 

Repost 0
Published by 100sens - dans Paroles & Music
commenter cet article
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 17:50

Envoutante et Rock'N Roll...

 

lana-del-rey-off-to-the-races-le-c.jpg

 

lana-del-rey-born-to-die.jpg

 

 

 

 

 

 

Feet don't fail me now
Take me to the finish line
All my heart, it breaks every step that I take
But I'm hoping that the gates,
They'll tell me that you're mine
Walking through the city streets
Is it by mistake or design?
I feel so alone on a friday night
Can you make it feel like home, if I tell you you're mine
It's like I told you honey

Don't make me sad, don't make me cry
Sometimes love's not enough when the road gets tough
I don't know why
Keep making me laugh,
Let's go get high
Road's long, we carry on
Try to have fun in the meantime

Come and take a walk on the wild side
Let me kiss you hard in the pouring rain
You like your girls insane
Choose your last words
This is the last time
Cause you and I, we were born to die

Lost but now I am found
I can see but once I was blind
I was so confused as a little child
Tried to take what I could get
Scared that I couldn't find
All the answers, honey

Don't make me sad, don't make me cry
Sometimes love's not enough when the road gets tough
I don't know why
Keep making me laugh,

Let's go get high
Road's long, we carry on
Try to have fun in the meantime

Come and take a walk on the wild side
Let me kiss you hard in the pouring rain
You like your girls insane
Choose your last words,
This is the last time
Cause you and I
We were born to die
We were born to die
We were born to die

Come and take a walk on the wild side
Let me kiss you hard in the pouring rain
You like your girls insane

Don't make me sad, don't make me cry
Sometimes love's not enough when the road gets tough
I don't know why
Keep making me laugh,
Let's go get high
Road's long, we carry on
Try to have fun in the meantime

Come and take a walk on the wild side
Let me kiss you hard in the pouring rain
You like your girls insane
Choose your last words
This is the last time
Cause You and I
We were born to die
We were born to die

Repost 0
Published by 100sens - dans Paroles & Music
commenter cet article

  • : Le blog de 100sens
  • : mes 100 impressions en tous SENS avec bon sens, au sens propre comme au figuré : sens de l’art, sens de la réplique, sens de l’absurde, sens de l’étonnant, sens de l’humour, sens de l’anecdote.
  • Contact

16175.jpg

compartiment-c-voiture-193-edward-hopper-1938-collection-i-

 

786qk2.jpg

 

Boticelli1.jpg

 

10bacch1.jpg

 

  Gustav Klimt Portrait of Emilie Floge 1902